Avignon : Six mois de prison avec sursis pour des menaces de mort visant le maire de Gordes

PROCES Le mis en cause avait passé 29 appels téléphoniques intimidants visant l'élu ou son fils de 8 ans en juillet 2020

20 Minutes avec agence
— 
D. Sankowski / Pixabay

Un homme accusé d’avoir menacé de mort Richard Kitaeff, maire de Gordes (Vaucluse), a été reconnu coupable ce mardi par le tribunal correctionnel d’Avignon. Le mis en cause a été condamné à six mois d’emprisonnement avec sursis. Il versera aussi 5.000 euros au titre de la réparation du préjudice moral de l’édile, 1.500 euros de compensation des frais de justice, rapporte La Provence.

2.000 euros devront aussi être payés pour les menaces envers le fils de l’élu, âgé de 8 ans. L’individu comparaissant pour « menace de crime ou délit à l’encontre d’un élu public » et « appels téléphoniques malveillants réitérés » était absent à son procès. Son choix a été considéré comme « bafouant une nouvelle fois l’autorité » par les parties civiles, qui ont aussi regretté qu’il ne produise aucun justificatif.

Le mis en cause a avoué

Il était reproché au mis en cause d’avoir menacé le nouveau maire ou son jeune fils par téléphone 29 fois au cours du mois de juillet 2020. L’élu avait confié avoir pris peur. L’auteur des faits avait reconnu les faits mais assuré qu’il ne comptait pas mettre ses menaces à exécution. Il avait expliqué avoir voulu aider sa petite amie à conserver son poste de directrice générale des services de la ville.

Au procès, l’avocat des victimes a évoqué « un climat nauséabond » et dit espérer une décision de justice « dissuasive et pédagogique ».