Mont-Saint-Michel : Condamnés pour avoir filmé leurs amis en train d’escalader le monument

IMPRUDENCE Les deux jeunes pilotes de drones devront régler des amendes de 2.000 et 4.000 euros

J.G.
— 
Illustration du Mont-Saint-Michel.
Illustration du Mont-Saint-Michel. — Sameer Al-DOUMY / AFP

Ils ont voulu jouer aux Yamakasi mais cela s’est terminé devant le tribunal. Le 27 février puis le 1er mars, trois jeunes ont été surpris en train d’escalader les toits de l’abbaye du Mont-Saint-Michel. Deux autres jeunes qui avaient filmé la scène avec des drones avaient également été interpellés. Après ces deux intrusions, le procureur de la République de Coutances avait indiqué que « ces actes dangereux et interdits » feraient « l’objet d’une réponse pénale ferme ».

Mercredi, les deux pilotes de drones, âgés de 19 et 26 ans, étaient jugés devant le tribunal de Coutances dans le cadre d’une comparution volontaire sur reconnaissance de culpabilité. Poursuivis pour « conduite d’un aéronef non conforme aux règles de sécurité » et « survol volontaire d’une zone interdite », ils ont été condamnés à des amendes respectives de 2.000 et 4.000 euros, rapporte Ouest-France. Les trois jeunes qui avaient escaladé le monument sont quant à eux convoqués devant le tribunal de police de Coutances le 8 novembre.