Loiret : Deux auxiliaires de puériculture accusées d’avoir maltraité les enfants d’une crèche

VIOLENCES Les mises en cause seront jugées en novembre prochain pour « violences sur mineurs sans ITT commises en présence d’autres mineurs »

20 Minutes avec agence
— 
REVELLI-BEAUMONT/SIPA

Deux employées d’une crèche de Saint-Denis-en-Val (Loiret) ont été arrêtées et placées en garde à vue pour des soupçons de mauvais traitements sur des enfants. Les victimes seraient âgées de 8 mois à 3 ans. Les auxiliaires de puériculture ont été présentées au parquet ce jeudi, rapporte France Bleu Orléans.

Elles comparaîtront en novembre devant le tribunal correctionnel. Les mises en cause devront répondre de « violences sur mineurs sans ITT commises en présence d’autres mineurs ». En attendant, elles ont été suspendues de leur activité professionnelle.

Insultes et punitions

Des sources proches de l’enquête ont fait état de comportements inadaptés de la part des deux jeunes femmes, dont des insultes et des punitions. Elles auraient également enfermé de jeunes enfants dans le noir. Une quinzaine de victimes serait à déplorer sans qu’aune blessure physique ait été constatée.

Deux autres salariées de la crèche sont accusées d’avoir gardé le silence après avoir assisté à certaines maltraitances. Elles seront jugées pour « violences sur mineurs » et « non-dénonciation de mauvais traitements sur mineurs » dans le cadre d’une reconnaissance préalable de culpabilité.