Incidents Nice-OM : Le supporteur niçois soupçonné d’avoir agressé Dimitri Payet jugé ce mercredi

PROCES L’homme de 28 ans avait obtenu un délai pour préparer sa défense

E.M.
— 
Le match Nice-OM a tourné à la foire d'empoigne dimanche soir à l'Allianz Riviera.
Le match Nice-OM a tourné à la foire d'empoigne dimanche soir à l'Allianz Riviera. — Valery HACHE / AFP

Un mois pile après la rencontre entre l’OGC Nice et l’ OM qui avait été stoppée à la 78e minute, Tony, le supporter niçois qui est soupçonné d’avoir agressé le joueur marseillais Dimitri Payet, va être jugé ce mercredi après-midi.

A l’issue de sa comparution immédiate, trois jours après les faits, il avait été laissé libre mais interdit de stade et de matchs avec l’obligation de pointer deux fois par semaine à la gendarmerie de Mandelieu-la-Napoule, où il réside. Il avait dit « regretter son geste toute sa vie ».

Risque de trois ans d’emprisonnement

Ce préparateur de commande risque au maximum un an d’emprisonnement pour « intrusion illicite sur l’aire de jeu troublant la manifestation sportive » et deux ans pour « violences volontaires en réunion ».

Le 22 août, c’est le jet d’un projectile sur Dimitri Payet et son renvoi dans les tribunes qui avaient mis le feu aux poudres. Des supporteurs niçois avaient envahi le terrain, provoquant une bagarre générale. La commission de discipline de la Ligue professionnelle de football a sanctionné Nice de trois matchs à huis clos et du retrait d’un point après cette rencontre chaotique face à Marseille, qui devra être rejouée mercredi 27 octobre.