20 Minutes : Actualités et infos en direct
PLAINTEUn allocataire poursuivi par la CAF du Puy-de-Dôme pour une vidéo critique

Puy-de-Dôme : La CAF attaque en justice un allocataire auteur d’une vidéo critique

PLAINTELa vidéo finalement retirée de Facebook un mois après sa publication a été jugée « diffamante, insultante et menaçante » par la CAF, qui réclame une compensation
Une agence de la CAF. (illustration)
Une agence de la CAF. (illustration) - ALLILI MOURAD/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

La Caisse d’allocations familiales (CAF) du Puy-de-Dôme a assigné un de ses allocataires en référé devant le tribunal judiciaire de Clermont-Ferrand et porté plainte. L’organisme reproche à l’homme de 52 ans d’avoir mis en ligne en mai sur Facebook une vidéo que la CAF juge « diffamante, insultante et menaçante » à son encontre, a indiqué l’avocate de l’organisme à La Montagne.

Le clip a été effacé du réseau social en juin dernier. Le quinquagénaire y évoquait sa visite dans les locaux du service public à Clermont-Ferrand pour régler un cas de trop-perçu versé à sa compagne, également présente. L’allocataire ayant oublié ses papiers a refusé de présenter ses excuses après avoir « ramené sa fraise » auprès d’une employée qualifiée de « pas très accueillante ». « Je n’ai pas pour habitude de baisser mon froc ! », a-t-il témoigné.

L’allocataire se dit harcelé

L’auteur de la vidéo a ensuite affirmé être désormais harcelé par la CAF. « Ils nous demandent des sous à tous les deux, ils me réclament deux fois la même somme à la même date. […] J’ai eu un contrôle inopiné, une enquête sociale », a dénoncé l’homme. La CAF a exigé le retrait des images et réclamé des dommages-intérêts. L’assignation en référé sera étudiée mardi 21 septembre.

Sujets liés