Pédocriminalité : Un Isérois condamné pour la troisième fois après le piège d’une mère de famille

PROCES L’homme a récidivé à peine trois semaines après sa précédente condamnation

20 Minutes avec agence
— 
Jean-Marc Quinet/ISOPIX/SIPA

Le tribunal judiciaire de Bourgoin-Jallieu (Isère) a jugé mercredi pour la troisième fois un homme de 52 ans, pour consultation et détention d’images à caractère pédopornographique et corruption de mineurs par voie électronique. Comme le rapporte Le Dauphiné Libéré, le quinquagénaire avait déjà été condamné pour les mêmes faits il y a dix ans et en janvier dernier.

Purgeant une peine de trois ans de prison dont deux avec sursis, sous bracelet électronique, il a récidivé. C’est une mère de famille qui l’avait démasqué en se faisant passer pour une adolescente de 15 ans et qui l’avait alors signalé. Après un deuxième signalement, son dossier avait été transmis au commissariat de Bourgoin-Jallieu où son adresse IP avait été localisée.

« Une personnalité narcissique, perverse et voyeuriste »

Le 28 juin, ce père de famille avait été interpellé et incarcéré. L’examen de son matériel informatique avait révélé qu’il avait replongé à peine trois semaines après sa condamnation et l’expert qui l’avait rencontré l’avait présenté comme « une personnalité narcissique, perverse et voyeuriste », citent nos confrères.

À la barre, il avait expliqué apprécier discuter avec des mineurs et avoir un problème avec sa libido, imputant sa récidive à l’incompétence de son psychiatre. Le tribunal l’a finalement condamné à 18 mois de prison ferme avec révocation du sursis précédent et interdiction définitive d’exercer une activité avec des mineurs.