Pays basque : La polyclinique de Saint-Jean-de-Luz porte plainte contre son ancienne directrice

DETOURNEMENT DE FONDS Nicole Ithurria est soupçonnée de malversations financières au sein de l’établissement de santé

20 Minutes avec agence
— 
Une opération chirurgicale dans une polyclinique. (Illustration)
Une opération chirurgicale dans une polyclinique. (Illustration) — S. ORTOLA / 20 MINUTES

La direction de la polyclinique de Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) a déposé plainte contre son ancienne directrice, rapporte France Bleu Pays basque ce lundi.  Nicole Ithurria est en effet soupçonnée de malversations financières au sein de l’établissement qu’elle a dirigé de 1994 à juin dernier. Avant même le dépôt de plainte, le parquet de Bayonne s’était saisi de l’affaire et avait confié une enquête à la brigade financière de la police judiciaire.

« À la suite des investigations internes menées durant cet été sur sa comptabilité, la polyclinique Côte Basque Sud confirme avoir déposé plainte auprès du procureur de la République de Bayonne à l’encontre de son ancienne directrice », indique la structure de santé dans un communiqué publié sur Facebook. Interrogé par nos confrères de Sud-Ouest, le nouveau directeur ne souhaite pas faire plus de commentaires ni confirmer le montant estimé du préjudice. Celui-ci pourrait dépasser 1,3 million d’euros, estime le quotidien régional.

L’adjointe du maire contrainte à la démission

Après les révélations de possibles détournements de fonds, Nicole Ithurria avait été contrainte à la démission de son poste d’adjointe en charge des finances à Saint-Jean-de-Luz, fin août. Le maire de la ville, Jean-François Irigoyen, s’était dit « étonné, choqué et déçu » d’une telle situation au micro de France Bleu, tout en rappelant le principe de présomption d’innocence.