Loiret : Prison ferme pour avoir dérobé les roues d’une Mercedes

VOL Un jeune homme de 21 ans a écopé d’un an de prison pour avoir dérobé les roues d’une Mercedes classe B le 23 août à Combleux

20 Minutes avec agence
— 
Sipa

Le 24 août dernier, le propriétaire d’une Mercedes classe B avait retrouvé son véhicule sans roues et endommagé, posé sur quatre parpaings, à Combleux dans le Loiret. En se rendant sur le site du Bon Coin le soir même, la victime avait retrouvé des roues similaires en vente à 400 euros. Les deux auteurs présumés de ce vol, âgés de 18 et 21 ans, se sont retrouvés à la barre du tribunal judiciaire d’ Orléans, vendredi, rapporte La République du Centre.

L’enquête a rapidement mené au suspect de 21 ans, qui avait posté les jantes volées sur Le Bon Coin avec son numéro de téléphone et son adresse mail. Le jeune homme avait déjà été condamné pour des faits de vol. Il avait de nombreuses mentions sur son casier judiciaire, et une récente condamnation lui avait valu le port du bracelet électronique, précise le quotidien régional.

Quatorze mois de prison ferme pour le plus âgé

Le jeune homme de 18 ans, au passé judiciaire plus léger, avait passé une partie de la soirée avec le principal suspect. Une notice sur les roues de Mercedes avait été retrouvée dans sa chambre.

Les deux hommes ont été condamnés à payer 6.400 euros de préjudice matériel à la victime, ainsi que 200 euros pour le préjudice moral. L’homme de 21 ans a écopé de 14 mois de prison ferme, dont deux pour la révocation d’un précédent sursis. Son complice présumé a lui été relaxé mais retournera en prison pour purger quatre mois d’une précédente peine.