Le chef Christophe Leroy condamné pour travail dissimulé

DANS LA SAUCE Le très médiatique chef, qui avait aussi fait parler de lui avec ses dîners en plein confinement, a toutefois été relaxé du chef de prévention de banqueroute

A.V.
— 
Le chef Christophe Lery (à d.) accompagné de son avocat lors de son audience à Draguignan, le 2 septembre
Le chef Christophe Lery (à d.) accompagné de son avocat lors de son audience à Draguignan, le 2 septembre — Valery HACHE / AFP

Jugé à Draguignan (Var) pour des faits s'étant déroulés entre 2013 et 2017, le chef Christophe Leroy a été condamné ce mardi, rapporte Var Matin. Poursuivi pour travail dissimulé dans des restaurants de Ramatuelle, du 16e arrondissement de Paris et de Saint-Tropez, il a été condamné à régler la somme de 159.545 euros à l’ Urssaf, à une amende de 3.000 euros, ainsi que 5.110,68 euros de dommages et intérêts à un bailleur parisien.

Celui qui a de nouveau fait de parler de lui en officiant pour des dîners clandestins organisés en plein confinement a toutefois été relaxé pour ses présumées banqueroutes frauduleuses. Une décision qui, dans l’ensemble, satisfait son avocat Me Thierry Fradet, d’après des propos rapportés par le quotidien régional.