Lens : Deux mineurs mis en cause dans l’incendie d’un gymnase scolaire

JUSTICE Une information judiciaire pour « destruction volontaire par incendie » doit être ouverte à l’encontre de deux mineurs, après la destruction d’un gymnase à Lens

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration de pompiers.
Illustration de pompiers. — E. Frisullo / 20 Minutes

Ils sont soupçonnés d’avoir incendié le gymnase d’une école à Lens, dans le Pas-de-Calais. Une information judiciaire pour « destruction volontaire par incendie » doit être ouverte à l’encontre de deux mineurs de 15 et 16 ans, mis en cause, jeudi, dans l’enquête, a annoncé le procureur de Béthune, dans un communiqué.

Mercredi, six personnes avaient été placées en garde à vue après l’incendie qui a détruit le gymnase de l’école primaire Jean-Macé. Quatre d’entre elles ont été relâchées et deux autres mises en cause.

Détention provisoire demandée

« Le premier, âgé de 16 ans et demi, ne présente aucun antécédent judiciaire. Le second, âgé de 15 ans et demi, a fait l’objet d’une mesure éducative par le Juge des enfants pour des faits d’autre nature que ceux objet de la présente enquête », a précisé le ministère public.

« Une information judiciaire sera ouverte, vendredi », a précisé le procureur qui demande aussi la détention provisoire à l’encontre du mineur de plus de 16 ans et un placement sous contrôle judiciaire envers le second.

Départ de feu au niveau des containers poubelles

Dans la nuit de lundi à mardi, les sapeurs-pompiers étaient intervenus pour un feu dans la salle de sport dépendant du complexe scolaire et avaient fait évacuer une dizaine de riverains le temps de l’intervention. Le gymnase a été entièrement détruit.

Selon les constatations de l’enquête, le feu a pris au niveau de containers poubelles situés dans la cour de l’école, positionnés contre le gymnase.