Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
TRIBUNALUn père condamné pour des violences sur ses enfants dans les Yvelines

Yvelines : Un père condamné pour des violences répétées sur ses enfants

TRIBUNAL
Après plusieurs plaintes de la mère classées sans suite, c’est le témoignage de la fille aînée lors d’une hospitalisation qui a abouti à une enquête
La balance de Thémis, symbole de la Justice. (Illustration)
La balance de Thémis, symbole de la Justice. (Illustration) - Superstock/Sipa / SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Un homme de 41 ans a été condamné à 10 mois de prison avec sursis par le tribunal judiciaire de Versailles (Yvelines), le 31 août dernier, pour des violences à l’encontre de ses enfants. Les faits ont été commis entre 2011 et 2018 mais c’est en mai dernier que tout s’est accéléré, relate Le Parisien. La fille aînée du père de famille, 13 ans, a été victime de crises d’angoisse et hospitalisée. Elle a alors dénoncé le comportement de son père au personnel médical.

Menaces, coups, punitions, humiliations… Les deux enfants du prévenu auraient été victimes de nombreuses brimades, également dénoncées par la mère. Cette dernière avait d’ailleurs déposé plainte en 2017 et 2018, après s’être séparée de son conjoint en 2015. Mais les procédures n’avaient pas abouti.

Les deux enfants « fortement traumatisés »

Le père était contraint à des visites médiatisées en lieu neutre et plusieurs signalements scolaires ont été effectués entre 2015 et 2020 pour violences sur les deux enfants. Selon le quotidien francilien, l’enquête a démontré que les déclarations de l’adolescente étaient crédibles. Ses crises d’angoisse seraient liées aux reprises des visites de son père. Elle et son frère de 11 ans seraient « fortement traumatisés ».

Le quadragénaire a également écopé de deux ans de mise à l’épreuve avec suivi psychologique. Il doit travailler et n’a plus le droit d’entrer en contact avec son ex-compagne et ses enfants. Il devra s’acquitter de 9.800 euros de pension alimentaire non payée. En revanche, il a été relaxé des chefs de corruption de mineur.

Sujets liés