Attentats du 13-Novembre : Quels sont les enjeux du procès ?

TERRORISME Le procès des attentats du 13-Novembre 2015, qui a coûté la vie à 130 personnes, s'ouvre devant la cour d'assises spécialement composée mercredi

Caroline Politi, avec Emilie Petit à la vidéo
— 
Attentats du 13-Novembre : Un procès hors norme pour les attaques du Stade de France, des terrasses parisiennes et du Bataclan — 20 Minutes

Un procès « hors-norme », « historique », « inédit »… Le procès des attentats du 13-Novembre s’ouvre mercredi devant la cour d’assises spécialement composée. Pendant neuf mois, 20 hommes seront jugés, soupçonnés d’être impliqués – à divers degrés – dans les attaques du Stade de France, du Bataclan et des terrasses parisiennes. En réalité, ils ne seront que 14 à être réellement présents puisque six sont sous mandat d’arrêt, probablement tuées en Syrie pour cinq d’entre elles.

L’ampleur de cet attentat, qui a coûté la vie à 130 personnes et fait des centaines de blessés, a nécessité la mise en place d’un dispositif sur mesure : une nouvelle salle, de 500 places, a été construite pour l’occasion. Une salle qui reste néanmoins trop petite pour accueillir les 330 avocats, les 1.800 parties civiles, les journalistes du monde entier…

Quels sont les enjeux d’un tel procès​ ? Que peut-on attendre de ce procès dont le verdict est attendu fin mai ? La réponse dans la vidéo ci-dessus.