Le footballeur Odsonne Edouard n’a toujours pas indemnisé l'homme qu’il a rendu sourd

DEDOMMAGEMENTS Condamné à verser des indemnités à un Toulousain sur lequel il avait tiré en février 2017, le footballeur, qui vient d’être acheté pour 17,5 millions par Crystal Palace, n’a toujours pas payé

Béatrice Colin
— 
Le footballeur Odsonne Edouard, qui joue Outre-Manche, a été condamné à Toulouse  pour avoir tiré sur un passant lorsqu'il jouait au TFC et l'avoir rendu sourd.
Le footballeur Odsonne Edouard, qui joue Outre-Manche, a été condamné à Toulouse pour avoir tiré sur un passant lorsqu'il jouait au TFC et l'avoir rendu sourd. — Roman Vondrous/AP/SIPA
  • En 2018, Odsonne Edouard était définitivement condamné à quatre mois de prison avec sursis pour avoir tiré sur un homme en pleine rue et l’avoir rendu sourd.
  • En avril dernier, le footballeur a été condamné à verser plus de 23.000 euros d’indemnités sur les intérêts civils à sa victime, Francis Guiral.
  • Ce dernier a décidé d’écrire aux dirigeants du TFC pour qu’ils interviennent alors qu’Odsonne Edouard vient faire l’objet d’un transfert Outre Manche de 17,5 millions d’euros.

Mardi, Outre-Manche, Odsonne Edouard faisait l’actualité en signant un contrat avec le club londonien de Crystal Palace, quatre ans après son arrivée au Celtic Glasgow. Pour se payer les services de l’attaquant français de 23 ans, le club entraîné par Patrick Vieira a déboursé 17,5 millions d’euros. Une somme qui n’est pas passée inaperçue du côté de Toulouse. En particulier auprès de Francis Guiral, un habitant de la Ville rose qui a perdu une partie de l’ouïe après s’être fait tirer dessus par… Odsonne Edouard.

Des faits pour lesquels le joueur passé par le TFC et le PSG avait été condamné en appel en 2018 à quatre mois de prison avec sursis. Une peine complétée en avril dernier sur les intérêts civils, qui ont condamné le footballeur à verser 23.539,25 euros à sa victime pour dédommager notamment l’appareillage auditif du retraité qui souffre d’un déficit fonctionnel permanent selon une expertise médicale.

Alors qu’il marchait en ville fin février 2017, Francis Guiral avait été touché par un projectile d’Airsoft tiré depuis une voiture. Blessé, il avait relevé le numéro de la plaque d’immatriculation du véhicule, permettant aux enquêteurs de remonter jusqu’à la voiture du joueur.

Ce n’est « pas au fonds de solidarité de payer »

« Depuis juin 2018, il est aux abonnés absents, il est parti sans laisser d’adresse au tribunal, ni à ses avocats. Or quand on tape son nom sur Internet, on sait très bien où il se trouve et quand je vois le montant de son transfert, je trouve ça malhonnête. D’autant plus que s’il ne paie pas, c’est un fonds de solidarité qui va le faire, avec les impôts des gens », déplore Francis Guiral.

Ce dernier se dit « sans haine, ni passion ». Mais ce qui insupporte celui qui fut éducateur, c’est l’attitude du joueur, « source d’inspiration pour des petits ». « Il est une icône pour une génération, il ne faut pas qu’il puisse faire croire qu’il est au-dessus des lois, il y a un jugement, il faut qu’il soit appliqué. Le foot anglais est à cheval sur les règles de bienséance, j’espère qu’il va avoir une pression morale », poursuit le Toulousain.

Ce dernier espère que la lettre qu’il a adressée au TFC portera ses fruits. Car le club des Violets est censé percevoir une toute petite part du transfert​ d’Odsonne Edouard pour avoir formé le joueur. « De fait, ils vont être en contact avec lui, avoir des éléments ou son adresse. Ils peuvent donc intervenir », espère Francis Guiral. A moins que ce soit Crystal Palace qui le fasse, certainement fâché de voir ce bad buzz accompagner l’arrivée de sa nouvelle recrue.