Orléans : Un étudiant estime sa note injuste, la justice suspend la décision du jury

UNIVERSITE L’étudiant a expliqué avoir raté son année de licence 3 de droit général pour « 0,15 point »

20 Minutes avec agence
— 
Etudiants, illustration.
Etudiants, illustration. — KLEMMER/CARO FOTOS/SIPA

Un étudiant en droit à l’université d’Orléans ( Loiret) a saisi le tribunal administratif après avoir estimé que sa note en histoire des institutions publiques était injuste. Noté 7 dans cette discipline, le jeune homme n’a pas validé sa licence 3 de droit général, explique La République du Centre.

« J’ai manqué mon année pour 0,15 point », a-t-il indiqué à nos confrères, précisant que son professeur lui avait indiqué dans un texto qu’il avait réussi ses réponses mais « qu’il suspectait une aide extérieure car les partiels avaient lieu en distanciel ».

La décision du jury suspendu

Selon lui, « nulle part, il est écrit que la notation devait être plus sévère du fait du contexte ». Ce mardi, il a donc contesté la décision devant le tribunal administratif. L’université d’Orléans n’a pas produit de mémoire de défense.

La juge des référés a finalement donné raison à l’étudiant en ordonnant la suspension de la décision du jury qui n’avait pas validé l’année du jeune homme, jusqu’à « ce qu’il ait été statué sur la requête au fond », a-t-il été précisé. Elle a également demandé à l’université d’autoriser l’étudiant à s’inscrire provisoirement en première année de master.