Montpellier : L'étudiant détroussé retrouve son voleur en prélevant son ADN

POLICE SCIENTIFIQUE C'est ce qui s'appelle savoir se servir des avancées technologiques

D.Bd
— 
Des mégots. (Illustration)
Des mégots. (Illustration) — DURAND FLORENCE/SIPA

Il s’était fait détrousser de son portable en décembre dernier qu’il cherchait à revendre. Un étudiant montpelliérain a eu une idée de génie pour retrouver ses agresseurs, relate Midi LibreLe jeune homme est retourné sur les lieux du forfait, pour prélever un mégot jeté par l’un des hommes l’ayant violenté, qu’il a ensuite joint à sa plainte.

La police a ainsi pu identifier l’agresseur présumé, déjà connu de ses services, grâce à son ADN. L’homme accusé, âgé de 20 ans, a été convoqué ce mardi. Il a reconnu partiellement les faits, et refusé de dénoncer son complice. Il sera jugé le 2 septembre.