Rennes : Un homme condamné pour avoir tiré sur son épouse à la carabine car elle lui avait pris sa bouteille de Ricard

VIOLENCES Un homme de 46 ans a écopé mardi à Rennes d’une peine de 24 mois de prison pour violences aggravées avec arme

J.Lau.
— 
Le tribunal judiciaire de Rennes.
Le tribunal judiciaire de Rennes. — LE SAUX LIONEL/SIPA

Les gendarmes ont dû intervenir le dimanche 25 juillet, vers 13h15, au domicile d’un couple dans une petite commune au sud de Rennes. Comme le révèle Ouest France, il y est ici question de violences conjugales avec arme. Une femme a été blessée après avoir reçu du plomb dans la cuisse de la part de son époux.

Le prévenu, âgé de 46 ans, comparaissait mardi au tribunal correctionnel de Rennes pour violences aggravées avec arme. « J’ai tiré comme ça, indique-t-il sans s’épancher. Elle a toujours raison, et moi je dois fermer ma bouche. » La victime a de son côté fait état d’une dispute provoquée par un menu ne convenant pas au quadragénaire, mais aussi car elle lui avait confisqué sa bouteille de Ricard.

« Un passage à l’acte inquiétant »

L’homme l’aurait alors frappée avec une coquille Saint-Jacques avant de tirer à la carabine dans sa cuisse. Les gendarmes ont trouvé une « multitude d’armes longues » dans un atelier du domicile familial. Sans antécédent judiciaire, le prévenu a par ailleurs été interpellé avec près d’un gramme d’alcool dans le sang.

Le procureur a qualifié ce faits divers de « passage à l’acte inquiétant », avant de requérir une peine de vingt-quatre mois de prison, dont 12 mois assortis d’un sursis probatoire d’une durée de deux années, avec une obligation de soins, une interdiction de contact avec son épouse, et de port d’arme pendant cinq ans. Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur, et l’homme est maintenu en détention, avec l’interdiction de détenir une arme pendant dix ans.