Pas-de-Calais : Prison ferme pour l’invité d’un mariage qui avait pulvérisé une Lamborghini louée

COURSE-POURSUITE Un automobiliste qui avait fait du rodéo sur l’autoroute A1 au volant d’une Lamborghini lors d’un mariage a été lourdement condamné par la justice

Mikaël Libert
— 
Elle va moins bien marcher la Lamborghini.
Elle va moins bien marcher la Lamborghini. — Police nationale

Qui fait le malin, tombe dans le pétrin. Le 19 juin dernier, un automobiliste a pulvérisé une Lamborghini dont le prix dépasse sûrement celui d’un petit pavillon en banlieue lilloise. Sauf que les circonstances de l’accident au terme duquel la sportive italienne a terminé en épave ne sont clairement pas en faveur du conducteur. Et il a été lourdement condamné pour cela.

Le 19 juin, dans l’après-midi, un cortège de mariage avait bloqué l’autoroute A21, près de Lens, pour permettre à un des invités de faire des dérapages au volant d’une Lamborghini orange, louée pour l’occasion. La police avait été avisée de ce rodéo et des patrouilles avaient été envoyées pour régler le problème. Refusant d’obtempérer, l’automobiliste avait pris la fuite sur l'A21, enquillant sur l'A1, pour terminer sa course encastré dans un feu rouge à Seclin.

Interpellé dans la foulée, l’homme qui était accusé de se trouver au volant de la sportive a finalement été jugé, lundi. Âgé de 23 ans, le prévenu, qui niait les faits, a tout de même été reconnu coupable par le tribunal correctionnel de Béthune. Il a d’ailleurs été condamné à 15 mois de prison ferme, la révocation de deux mises à l’épreuve et l’annulation de son permis de conduire avec interdiction de le repasser pendant un an, a-t-on appris auprès de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Pas-de-Calais.