Lyon : Le calvaire d’une ado torturée et violée par une bande de jeunes jugés aux assises

PROCES La victime, âgée de 14 ans au moment des faits, a été séquestrée durant deux jours dans une maison abandonnée par des jeunes garçons et filles qu’elle connaissait pour une histoire de vengeance

C.G.
— 
Une cour d'assises, ici à Lyon (illustration).
Une cour d'assises, ici à Lyon (illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Les débats auront lieu à huis clos en raison de l’âge de la victime et des suspects. La cour d’assises du Rhône se penche à partir de ce lundi sur le calvaire d’une adolescente de 14 ans, vécu en juillet 2018. Cette jeune fille a été humiliée, séquestrée, violée et torturée pour une histoire de vengeance. L’affaire est glaçante comme le rappelle Le Progrès.

La collégienne, enfermée deux jours dans une maison abandonnée à Villeurbanne, a été battue et violée par une bande de jeunes, filles et garçons âgés de 14 à 17 ans. Cinq d’entre eux, qu’elle connaissait, seront jugés pour ces faits ou pour complicité.

Fouettée, battue et filmée pendant les séances de torture

A l’époque, la victime résidait dans le Beaujolais, dans un foyer d'où elle venait de fuguer. Conduite dans le quartier de Cusset à Villeurbanne, l’adolescente a été contrainte de se déshabiller pour être fouettée à coups de câbles par l’une des jeunes filles puis battue avec une planche pendant que les complices filmaient les scènes avec leurs téléphones portables afin de les poster sur les réseaux. Les sévices ont redoublé : la victime a été rouée de coups de pied puis forcée sous la menace d’un couteau de faire une fellation à l’un des protagonistes.

L’ancien petit ami de l’adolescente, est soupçonné d’avoir commandité ces actes de torture afin de venger son frère contre lequel la victime avait déposé plainte pour viol. Les enquêteurs ont par la suite retrouvé les vidéos tournées, qui sont venues corroborer les propos de la jeune fille.