Finistère : Trois hommes en garde à vue après le meurtre au couteau d’un homme de 18 ans

ENQUETE La victime avait été retrouvée inanimée en pleine rue à Carantec

C.A. avec AFP

— 

Illustration d'une zone interdite délimitée par la gendarmerie nationale.
Illustration d'une zone interdite délimitée par la gendarmerie nationale. — C. Allain / 20 Minutes

On en sait toujours très peu sur les circonstances de la mort d'un jeune homme âgé de 18 ans lundi à Carantec, dans le Finistère nord. Retrouvée inanimée en pleine rue vers 17 h, la victime avait reçu plusieurs coups de couteau et n’a pas survécu à ses blessures. Mardi soir, trois hommes avaient été placés en garde à vue, indique le parquet de Brest. Ces trois hommes seraient âgés de 18, 21 et 28 ans et connaissaient a priori la victime. Le procureur de la République de Brest Camille Miansoni précise qu’il est « trop tôt » pour évoquer les circonstances de ce drame.

Lundi, le Samu avait été appelé par un témoin de la scène, qui avait vu un homme s’effondrer en pleine rue. A l’arrivée des secours, la victime, qui habitait la commune, présentait des blessures très importantes causées par une arme blanche. L’autopsie a révélé « plusieurs blessures dont deux létales au niveau du thorax ».

Le décès constaté sur place

D’importants moyens de secours ont été déployés mais « la victime est décédée sur place », avait précisé la gendarmerie.

D’importants moyens avaient été déployés pour retrouver le ou les auteurs, mobilisant la communauté de brigades de Saint-Pol-de-Léon, du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Plourin-lès-Morlaix, du peloton motorisé de Saint-Thégonnec, des techniciens d’investigation criminelle de Quimper ainsi qu’une équipe cynophile.