Rennes : La Cour de cassation rejette le pourvoi du député LREM Mustapha Laabid

JUSTICE Le député d’Ille-et-Vilaine a été condamné en appel à huit mois de prison avec sursis, trois ans d’inéligibilité et 10.000 euros pour abus de confiance

J.G.

— 

Le député LREM d'Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid a été reconnu coupable d'abus de confiance.
Le député LREM d'Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid a été reconnu coupable d'abus de confiance. — DAMIEN MEYER / AFP

Sa condamnation est désormais définitive. La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi de Mustapaha Laabid, député LREM de la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine. Reconnu coupable d’abus de confiance, l’élu avait été condamné début novembre à huit mois de prison avec sursis, trois ans d’inéligibilité et 10.000 euros d’amende.

L’élu se dit victime d’une cabale

Il lui était notamment reproché d’avoir utilisé à des fins personnelles des fonds de l’association d’aide à l’insertion Collectif Intermède qu’il dirigeait jusqu’à son élection en 2017. Le préjudice portait sur une somme d’un peu moins de 22.000 euros, dont près de 13.000 euros de dépenses alimentaires.

A l’annonce de la décision de la cour d’appel, le député avait indiqué qu’il allait se pourvoir en cassation et exprimé toute sa colère. « Ce jugement est une injure à la justice », avait-il réagi. L’élu rennais s’était même dit victime d’une cabale de la part de certains élus locaux « qui se sont tous mis d’accord pour tenter de m’arracher mon écharpe de député ».