Finistère: Un homme condamné pour violences sur ses parents pour un cubi de rosé confisqué

VIOLENCES INTRAFAMILIALES Le prévenu avait bousculé puis frappé sa mère et son beau-père

C.A.

— 

Illustration d'une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes. — Camille Allain / 20 Minutes

Il est déjà très connu des services judiciaires. Hébergé chez sa mère et son beau-père depuis son passage sous bracelet électronique à sa sortie de prison, cet homme a déjà été condamné à de multiples reprises. Mardi, le tribunal de Quimper l’a renvoyé en prison.

Agé de 31 ans, cet habitant de Scaër, dans le Finistère, a été reconnu coupable de violences sur sa famille. D'après Ouest-France, les coups auraient été déclenchés par une altercation familiale au sujet d’un cubi de rosé que son beau-père aurait voulu lui confisquer.

Maîtrisé par un tir de taser

A l’audience, les victimes ont brandi une photo où l’on voit le fils s’apprêter à frapper un homme à terre. A la barre, le mis en cause conteste les coups mais reconnaît avoir bousculé ses aidants. A leur arrivée, les gendarmes ont dû faire face à un homme très agressif, qui menace de s’armer. Il avait finalement été maîtrisé au taser.

Mardi, le tribunal l’a condamné à un an de prison ferme. Il a également interdiction d’entrer en contact avec ses parents pendant deux ans.