Haute-Savoie : Une femme jugée début juillet après des injures racistes proférées contre une caissière

TRIBUNAL Une cliente est soupçonnée d'avoir lancé des injures racistes à une caissière d'un magasin Carrefour d'Annemasse

20 Minutes avec AFP

— 

Haute-Savoie : Une femme jugée début juillet après des injures racistes proférées contre une caissière (Illustration)
Haute-Savoie : Une femme jugée début juillet après des injures racistes proférées contre une caissière (Illustration) — AFP

Une femme soupçonnée d’avoir lancé des injures racistes à une caissière d’un magasin Carrefour d’Annemasse ( Haute-Savoie) comparaîtra devant le tribunal correctionnel début juillet, a-t-on appris lundi soir auprès du procureur de Thonon-les-Bains.

Elle sera « jugée pour les faits d’injures publiques commises à raison de l’appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion et pour ceux de tentative de vol en état de récidive légale », précise Bruno Badré dans un communiqué, à l’issue de la garde à vue de la prévenue.

Deux plaintes pour injures déposées par des employés

« Sale négresse va, sale Noire ! Y a que les Noirs pour faire ça. Tu vois les Africains comme toi, ça donne envie de les tuer », pouvait-on entendre dans une vidéo publiée vendredi sur Twitter. Une cliente, poussant un chariot et quittant le magasin, y invectivait le personnel.

Deux plaintes pour injures ont été déposées par des employés du supermarché. Le groupe Carrefour a lui déposé une plainte pour tentative de vol, selon le parquet. « Solidarité avec notre collègue injuriée. Ces propos racistes sont inacceptables. Nous les condamnons très fermement et portons plainte », avait tweeté l’enseigne samedi.

La cliente placée sous contrôle judiciaire

Convoquée par la police, la cliente s’était présentée au commissariat d’Annemasse lundi après-midi.

Dans l’attente de l’audience où elle sera jugée pour la totalité des faits, elle a été placée sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention qui lui a interdit de paraître à Annemasse et d’entrer en contact avec les employés du magasin.