Trafic de stupéfiants : Gérald Darmanin annonce une amende de 135 euros contre les guetteurs

REPRESSION Invité sur France Bleu Provence, le ministre de l’Intérieur a annoncé que les guetteurs dans les halls d’immeuble impliqués dans le trafic de drogue seraient bientôt passibles d’une amende de 135 euros

M.Cei. avec AFP

— 

La police nationale recherche des stupéfiants dans des halls et caves d'immeubles à Nantes (illustration).
La police nationale recherche des stupéfiants dans des halls et caves d'immeubles à Nantes (illustration). — F.Elsner/20Minutes

Ce lundi, invité de France Bleu Provence avant une visite dans les quartiers nord de Marseille sur le trafic de stupéfiants, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a affirmé qu’à partir du mois d’octobre les guetteurs des halls d’immeubles impliqués dans des trafics de stupéfiants seraient passibles d’une amende de 135 euros.

« Aujourd’hui, il est très difficile de constituer ce délit, affirme Gérald Darmanin au micro de nos confrères. C’est une pierre supplémentaire dans le jardin des trafiquants. » Face aux difficultés pour caractériser ce délit, le ministre a expliqué un peu plus tard, en marge de sa visite dans les quartiers nord, que les forces de l’ordre pourraient s’appuyer sur les caméras de vidéosurveillance, les caméras piétons que vont recevoir à partir de juillet tous les gendarmes et policiers mais aussi sur les constats et témoignages, évoquant par exemple les « gens qui crient parce que la police arrive ».

Voté en mars 2019

Cette amende, « qui sera à la main du policier », s’inscrit dans une ambition de lutter contre l’organisation du trafic du quotidien et d’améliorer la qualité de vie des habitants de certains quartiers, où des guetteurs vont même jusqu’à vérifier l’identité des résidents et des visiteurs pour les laisser passer.

Ce nouvel outil avait été voté en mars 2019 en même temps que l’amende pour consommation de cannabis de 200 euros mais n’était pas depuis entré en vigueur. Son montant, voté à 200 euros, sera vraisemblablement ramené à 135 euros d’ici l’automne prochain.