Manifestation pro-palestinienne à Lille : Enquête ouverte sur une banderole arborant une croix gammée

JUSTICE Le préfet du Nord avait saisi la procureure après qu’un signe nazi a été brandi lors d’une manifestation pro-palestinienne

Mikaël Libert
— 
Allégorie de la justice (illustration).
Allégorie de la justice (illustration). — M.Libert / 20 Minutes

Samedi dernier, lors d’une manifestation de soutien aux habitants de la Bande de Gaza, une banderole arborant une croix gammée a été exhibée à Lille, dans le Nord. La procureure de Lille a ouvert une enquête a-t-on appris, mardi, auprès du parquet.

De nombreuses manifestations pro-palestiniennes avaient été organisées, samedi, dans toute la France en réaction aux affrontements qui opposent l’armée israélienne aux militants du Hamas dans la Bande de Gaza. A Lille, des centaines de personnes étaient rassemblées sur la Grand’Place.

L’Etat d’Israël associé au régime nazi

Parmi la foule, c’est une bannière tenue par trois femmes et un homme qui a attiré l’attention d’une journaliste qui couvrait la manifestation. Sous le slogan « Israël = Etat terroriste », on pouvait voir le drapeau d’Israël associé à celui du régime nazi portant une croix gammée. La photo, publiée par la journaliste sur Twitter avant d’être supprimée, a tout de même suscité l’indignation.

Dimanche, le préfet du Nord avait indiqué dans un communiqué qu’il avait saisi la procureure de la République à ce sujet. Mardi, le parquet a donc confirmé l’ouverture d’une enquête « du chef de provocation publique à la haine ou à la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion par parole, écrit, image ou moyen de communication au public par voie électronique ».