Nice : Ils escroquaient d'autres demandeurs d'asile en leur vendant de faux billets de train

PROCES Trois Nigérians de 27, 28 et 30 ans ont été condamnés à des peines de prison ferme

F.Bi.

— 

Un TER de la région Paca (Illustration)
Un TER de la région Paca (Illustration) — Rafael Ben-Ari/CHAMELEONS EYE/Ne

A l’audience, la procureure a décrit une affaire « d’autant plus désagréable que des personnes vulnérables ont été abusées » par des individus qui « bénéficient d’aides de l’Etat ». Selon Nice-Matin, qui rend compte de leur procès, trois hommes originaires du Nigeria ont été condamnés mardi soir à de la prison ferme pour avoir escroqué d’autres étrangers candidats à l’exil. Il leur vendait des billets de train dupliqués et falsifiés.

Installés dans le département des Alpes-Maritimes, les trois demandeurs d’asile âgés de 27, 28 et 30 ans sont tous pères d’enfants en bas âge, selon le quotidien régional. Le tribunal correctionnel de Nice les a condamnés à des peines allant de huit à douze mois d’emprisonnement.

Grâce à leur commerce, stoppé net par la police deux mois après la première vente, l’un des trois prévenus a pu déposer 6.000 euros en liquide sur un compte bancaire, rapporte encore Nice-Matin.