Meurthe-et-Moselle : Condamné pour avoir frappé sa fille avec une ceinture au prétexte qu’elle se maquillait

VIOLENCE Il a écopé d’un an de prison avec sursis probatoire d’une durée de deux ans

T.G.

— 

Un commissariat de police, ici à Lyon (illustration).
Un commissariat de police, ici à Lyon (illustration). — E. Frisullo / 20 Minutes

Les faits remontent au jeudi 6 mai, à Mont-Saint-Martin, à côté de Longwy en Meurthe-et-Moselle. Ce jour-là, une jeune fille de 14 ans se présente au commissariat de la ville et accuse son père de l’avoir frappée plusieurs fois à coups de ceinture au prétexte qu’elle s’était maquillée pour aller au collège, rapporte L'Est Républicain.

Jugé en comparution immédiate, l’accusé s’est défendu. « Je lui ai mis un seul coup de ceinture et une petite claque derrière la tête », a-t-il assuré avant de regretter son comportement selon le quotidien régional : « J’aime ma fille. Je regrette mon attitude. J’ai honte de moi… »

L’homme de 41 ans a été condamné à un an de prison avec sursis probatoire pendant une durée de deux ans. ll a également interdiction d’entrer en contact avec sa fille, qui est partie vivre chez sa mère, à 900 km de chez lui.