Saint-Nazaire : Trois ans de prison pour avoir blessé un policier lors d'une manif lycéenne

VIOLENCES Déjà connu de la justice, un homme de 24 ans a été condamné vendredi

J.U.

— 

Une voiture de police (Illustration).
Une voiture de police (Illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Les enquêteurs étaient remontés jusqu’à lui grâce à une vidéo qui circulait sur les réseaux sociaux, sur laquelle il apparaissait masqué et vêtu de noir. Un jeune homme de 24 ans a été condamné, vendredi à Saint-Nazaire, à une peine de trois ans de prison ferme après la manifestation lycéenne qui avait dégénéré, mercredi, et lors de laquelle quatre policiers avaient été blessés.

D’après le journal Ouest-France, le prévenu a été reconnu coupable d’avoir jeté des pierres sur un véhicule de police mais surtout d’avoir blessé un fonctionnaire à la tête avec un pavé, envoyé à bout portant. Déjà condamné pour des dégradations commises sur des banques lors d’une manifestation des «Gilets jaunes», cet homme était sorti de prison il y a moins d’un an, après un aménagement de peine.

Lors de l’audience, il a été souligné sa volonté de porter « atteinte aux forces de l’ordre ». A sa sortie de prison, il sera interdit de manifestation pendant deux ans, précise le quotidien.