Hautes-Alpes : Un prof mis en examen pour corruption de mineur et détention d’images pédopornographiques

PEDOCRIMINALITE Un professeur de collège est accusé d’avoir contacté des mineurs via Internet pour des propositions sexuelles

20 Minutes avec AFP

— 

La salle de classe d'un collège. Illustration.
La salle de classe d'un collège. Illustration. — Florence Durand - Sipa

Une fausse identité sur les réseaux sociaux pour obtenir des relations sexuelles avec des mineurs. C’est de cette manière qu’une adolescente de 14 ans aurait été contactée par un professeur de collège des Hautes-Alpes. Responsable d’une section d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) de Gap, l’homme de 58 ans a été mis en examen pour corruption de mineur et détention d’images pédopornographiques, a-t-on appris de jeudi du parquet de Gap.

L’enseignant, « qui exerce des fonctions éducatives dans un collège de Gap » et n’est pas connu de la justice, a été interpellé mardi matin à son domicile, puis placé en garde à vue, a indiqué le procureur de la République de Gap, Florent Crouhy, précisant que l’homme a été identifié « grâce à son téléphone portable ».

Propositions sexuelles

Il a été présenté mercredi à un juge d’instruction, qui l’a mis en examen pour « corruption de mineur de moins de 15 ans », « corruption de mineur via un réseau de communication électronique », « propositions sexuelles faites à un mineur de 15 ans par moyen de communication électronique et enregistrement » et « détention et consultation d’images pédopornographiques ».

L’enquête, confiée à la brigade de la protection de la famille du commissariat de Gap, avait débuté le 29 décembre 2020 par une plainte à la gendarmerie d’une adolescente de 15 ans, domiciliée dans le Jura. « La jeune fille explique avoir été contactée sur Internet, via les réseaux sociaux, par un homme se disant âgé de 20 ans et utilisant une fausse identité dans le but d’obtenir des relations sexuelles, outre un échange de photos dénudées et d’appels téléphoniques », détaille une source proche de l’enquête.