Bretagne : Un homme condamné pour avoir égorgé le chien de ses grands-parents adoptifs

VIOLENCES L’homme profitait de l’argent de ses hébergeurs pour acheter de la drogue

C.A.

— 

Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes.
Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

C’est un consommateur habitué aux drogues dures qui s’est présenté à la barre du tribunal de Vannes (Morbihan) mardi après-midi. Jugé en comparution immédiate en raison de sa récidive, cet homme de 24 ans est accusé d’avoir blessé puis égorgé le chien de ses grands-parents adoptifs, avant de s’en prendre au couple de retraités et à ses biens.

D’après Le Télégramme, le prévenu était sous l’emprise de stupéfiants quand il a tiré dans l’œil de l’animal avec un pistolet à bille, avant de lui trancher la gorge avec un couteau. Il s’en est ensuite pris à ses grands-parents « de cœur », les seuls à accepter de l’héberger.

Trois ans de prison dont 18 mois ferme

Face à la violence du jeune homme, le couple âgé de 75 ans s’était retranché dans la chambre pendant que le mis en cause saccageait leur domicile, puis leurs deux voitures. Il finira par entrer, les frappant à plusieurs reprises avant de leur faire les poches, précise le quotidien. Avant cette agression, le couple avait régulièrement prêté de l’argent à leur « petit-fils adoptif ». De l’argent qui servait à l’achat de drogues et d’alcool.

Pour avoir agressé le couple et tué leur animal de compagnie, le prévenu a été condamné à trois ans de prison  dont dix-huit mois avec sursis. Il a été incarcéré à l’issue de l’audience.