Saint-Etienne : Un médecin podologue écroué pour agressions sexuelles après les plaintes de deux patientes

ENQUETE Un médecin podologue de 63 ans, exerçant à Saint-Etienne, a été écroué le 9 avril par la cour d’appel de Lyon, après des plaintes de deux patientes en novembre dernier

J.Lau. avec AFP

— 

Photo d'illustration de la cour d'appel de Lyon.
Photo d'illustration de la cour d'appel de Lyon. — ALLILI MOURAD/SIPA

Déjà condamné en 2006 à deux ans de prison avec sursis et cinq années d’interdiction d’exercer sa profession pour agressions sexuelles sur des patientes, un médecin podologue vient d’être écroué à Saint-Etienne. L’homme de 63 ans avait été mis en examen à la suite, là aussi, de plaintes pour agressions sexuelles de deux de ses patientes, en novembre dernier, a indiqué mardi le parquet de Saint-Etienne, confirmant une information du Progrès.

Dans un premier temps, cette mise en examen pour « agressions sexuelles par personne ayant abusé de l’autorité que lui confère sa fonction », avait entraîné le placement sous contrôle judiciaire du sexagénaire. Après un appel du parquet, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Lyon a ordonné, le 9 avril, son incarcération.

Les agressions des deux jeunes femmes, âgées de 23 et 33 ans, auraient été commises en novembre au cabinet du praticien, qui aurait par ailleurs suivi l’une de ces deux patientes jusqu’à son domicile. Il y a 15 ans, sa condamnation avait également valu au podologue une inscription au fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes.