Grenoble : Un juge d’instruction saisi après l’accident mortel d’une cycliste

ENQUETE Le 25 mars, une cycliste de 38 ans est décédée à Grenoble après avoir été percutée par un camion benne

J.Lau.

— 

Grenoble : Un juge d’instruction saisi après l’accident mortel d’une cycliste (illustration)
Grenoble : Un juge d’instruction saisi après l’accident mortel d’une cycliste (illustration) — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Quelques jours après l’accident mortel subi par une cycliste de 38 ans, le 25 mars à Grenoble, le mari de la victime avait déposé plainte contre le conducteur camion benne l’ayant percutée. Ce mardi, le parquet de Grenoble annonce, via le procureur de la République de Grenoble Eric Vaillant, avoir saisi lundi un juge d’instruction « afin qu’une enquête approfondie soit effectuée ».

L’information judiciaire a été ouverte des chefs d’« homicide involontaire par conducteur contre personne dénommée », en l’occurrence le conducteur du camion benne, et « homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation de prudence ou de sécurité par personne morale et par personne physique contre X », précise Eric Vaillant.

Celui-ci indique que le dernier motif d’enquête « permettra au magistrat instructeur de prendre en considération la demande d’expertise de l’avocat de la partie civile, Me Hervé Gerbi, sur le caractère accidentogène du lieu de l’accident et les mesures prises à cet égard ». L’instruction devra donc déterminer si d’autres responsabilités, principalement celle des collectivités locales, peuvent être engagées dans cet accident mortel du 25 mars.