Marseille : Jusqu’à six mois de prison ferme requis contre les 18 policiers prétendus « ripoux » de la BAC Nord

JUSTICE Le parquet a requis jusqu’à six mois de prison ferme contre les 18 policiers de l’ancienne BAC Nord, accusés de vols de drogue, de cigarettes et d’argent sur des délinquants

20 Minutes avec AFP

— 

Un avocat lors du procès des policiers de la Bac Nord
Un avocat lors du procès des policiers de la Bac Nord — Nicolas TUCAT / AFP

Ce lundi, le procureur de la République de Marseille André Ribes a requis jusqu’à six mois de prison ferme à l’encontre des huit ex-policiers de l’ancienne brigade anticriminalité des quartiers Nord , poursuivis pour des vols ​de drogue, de cigarettes et d’argent.

Les sanctions les plus lourdes ont été requises contre six des 18 prévenus, dont deux des chefs de groupe de la BAC Nord de jour au moment des faits en 2012. Dans son réquisitoire, le parquet, qui n’a demandé aucune relaxe, et a requis une peine minimale d’un an avec sursis contre cinq prévenus, a déploré l’image « redoutable » et « pas glorifiante » de la police renvoyée par l’affaire.