Aveyron : Un mineur derrière les barreaux après avoir volé la fourgonnette des gendarmes

ENQUETE Impliqué dans un accident dans l’Aveyron, le mineur en a profité pour dérober le véhicule des gendarmes et a blessé légèrement l’un d’eux dans sa fuite

20 Minutes avec AFP

— 

Un fourgon de la gendarmerie. Illustration.
Un fourgon de la gendarmerie. Illustration. — SYSPEO/SIPA

Le vol, culotté, aurait pu bien plus mal tourner. Un mineur, originaire de Toulouse, vient d’être mis en examen à Rodez et placé en détention après avoir volé le fourgon des gendarmes venus le secourir et blessé l’un d’entre eux en prenant la fuite.

Les faits se sont déroulés le 20 mars, en pleine nuit, à Palmas d’Aveyron, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Rodez. Les gendarmes intervenaient sur une banale sortie de route quand le plus jeune des occupants de la voiture accidentée a choisi de prendre la poudre d’escampette au volant du fourgon des militaires. Un des gendarmes qui tentait de s’interposer a été percuté sans gravité.

Le fourgon abandonné près d’une ferme

Le véhicule a été retrouvé abandonné près d’une ferme. Les enquêteurs ont remonté la piste du voleur, un mineur déjà défavorablement connu des services, jusqu’à Toulouse, où il a été interpellé quelques jours plus tard. Selon le parquet de Rodez, il n’a pas donné, durant sa garde à vue, d’explication exacte à sa fuite, si ce n’est qu’il était en route pour la Lozère afin de récupérer de l’argent. Il a été mis en examen pour refus d’obtempérer, vol et violences.

Son compagnon de route a été laissé libre à l’issue de son audition. Il ne fera pas l’objet de poursuites.