Coronavirus à Perpignan : L'interdiction d'ouvrir les musées confirmée en appel

EPIDEMIE Louis Aliot avait ouvert quatre musées municipaux malgré l'interdiction en février

N.B.
Louis Aliot avait ouvert quatre musées en février
Louis Aliot avait ouvert quatre musées en février — Alain ROBERT/SIPA

La Cour administrative d’appel de Marseille a rejeté la requête de la ville de Perpignan (Pyrénées-Orientales), au sujet de l’ouverture des musées municipaux, décidée par le maire, Louis Aliot (RN), en février, en dépit des mesures sanitaires pour lutter contre l’épidémie de Covid-19​ l’interdisant.

La commune catalane avait demandé l’annulation de l’ordonnance du tribunal administratif de Montpellier, qui avait suspendu les arrêtés municipaux qui avaient permis aux musées d’histoire naturelle, des musées, Hyacinthe-Rigaud, et la Casa Paira d’accueillir du public.

La ville arguait que la décision n’était pas suffisamment motivée

La ville de Perpignan avait argué que le juge avait « insuffisamment motivé son ordonnance », et que les mesures sanitaires n’étaient « ni nécessaires, ni adaptées, ni proportionnées à l’objectif de préservation de la santé publique ».

La Cour administrative d’appel a balayé sa requête, pointant les restrictions mises en place par l’Etat pour freiner l’épidémie de Covid-19.