Tarn-et-Garonne : Un collégien de 13 ans placé en garde à vue après avoir poussé un bureau sur son proviseur

VIOLENCES L’incident s’est produit mardi à l’issue du conseil de discipline qui a prononcé l’exclusion de l’élève

H.M.

— 

La salle de classe d'un collège. Illustration.
La salle de classe d'un collège. Illustration. — Florence Durand - Sipa

Le parquet de Montauban confirme qu’un collégien de 13 ans a été placé en garde à vue ce mercredi matin par les gendarmes. Cette procédure, révélée par La Dépêche du Midi, fait à la suite de la plainte déposée mardi soir par le proviseur de la cité scolaire François-Mitterrand de Moissac, à l’issue d’un conseil de discipline.

L’assemblée venait de décider de l’exclusion de l’élève en question, quand ce dernier a fait irruption dans la salle.

« Réparation pénale »

« Mécontent de la décision de l’exclure définitivement du collège, il a poussé le bureau de son proviseur, sans le blesser », précise à 20 Minutes, Laurent Czernik, le procureur de la République de Montauban.

Pour sanctionner ce coup de colère, l’adolescent doit se voir notifier cet après-midi dans les locaux de la gendarmerie « un suivi par la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), sous forme d’une réparation pénale ».