Nouvelle-Aquitaine : La plainte contre Alain Rousset transmise au parquet national financier

ENQUETE Un ex-collaborateur de cabinet du président de la région Nouvelle-Aquitaine, accuse l’équipe dirigeante socialiste d’avoir « fait payer avec de l’argent public » la campagne électorale de 2015

20 Minutes avec AFP
— 
Alain Rousset, président PS de la région Nouvelle-Aquitaine
Alain Rousset, président PS de la région Nouvelle-Aquitaine — Mickaël Bosredon/20 Minutes

La plainte pour détournement de fonds publics visant l’exécutif socialiste de la Région Nouvelle-Aquitaine présidée par Alain Rousset, a été transmise au Parquet National Financier (PNF), a-t-on appris mardi auprès du parquet de Bordeaux.

Le parquet, confirmant une information du quotidien Sud Ouest, indique s’être dessaisi de cette plainte contre X, déposée le 8 mars à Bordeaux, au profit du PNF.

Les moyens de la région utilisés pendant la campagne ?

David Angevin, collaborateur de cabinet de février 2015, année de campagne électorale, à février 2018 comme « plume » du président Rousset, accuse l’équipe dirigeante socialiste d’avoir « fait payer avec de l’argent public » la campagne électorale, en utilisant les moyens et le travail des salariés de la région.

Journaliste et écrivain, David Angevin avait ensuite dirigé l’université du Futur, organisme de réflexion de la Région sur la révolution numérique, dont il a été licencié « comme un chien », a-t-il dit en janvier 2020 après des désaccords selon lui avec des responsables politiques.

« Intention de nuire »

Dans un communiqué de la région après le dépôt de cette plainte, Alain Rousset s’était « inscrit en faux contre les allégations le mettant en cause », indiquant que « cinq ans après les faits allégués et à quatre mois du scrutin régional », elle relevait d'« une intention de nuire ».

Alain Rousset, devrait vraisemblablement briguer un cinquième mandat (dont trois à la tête de l’ex-Aquitaine) aux futures régionales.