Territoire de Belfort : Des retraités découvrent un homme couché dans un lit de leur maison

CORRECTIONNEL L’homme a dû être réveillé par les gendarmes, qu’il a insultés et frappés. Il a été condamné à huit mois de prison avec sursis

T.G.
— 
Une personne couchée dans un lit (illustration).
Une personne couchée dans un lit (illustration). — Pixabay

Les faits remontent à dimanche matin à Bourogne, à côté de Belfort. Quand un couple de personnes âgées découvre dans un lit de la maison… un individu inconnu, endormi. Les retraités avaient déverrouillé la porte afin de faciliter l’accès à l’infirmière et l’homme âgé d’une vingtaine d’années en a profité, selon L'Est Républicain.

Malgré leurs efforts, les « hôtes » ne réussissent pas à réveiller l’invité surprise, sous l’emprise de stupéfiants. Ce sont finalement les gendarmes qui y parviennent et essuient en retour coups et insultes. Deux se font même cracher au visage.

Poursuivi pour outrage et violence sur personne dépositaire de l’autorité, rébellion, le prévenu a été condamné à huit mois de prison avec sursis par le tribunal judiciaire.