Aix-en-Provence : L’Inspection générale de la justice saisie par Jean Castex après l’expulsion d’un avocat

ENQUETE « Ses conclusions devront être remises dans une quinzaine de jours au plus tard », a annoncé le porte-parole du gouvernement

20 Minutes avec AFP

— 

Aix-en-Provence : L’Inspection générale de la justice saisie par Jean Castex après l’expulsion d’un avocat (illustration)
Aix-en-Provence : L’Inspection générale de la justice saisie par Jean Castex après l’expulsion d’un avocat (illustration) — Jean-Marc Quinet/ISOPIX/SIPA

L’expulsion d’un avocat niçois, la semaine dernière, par le président du tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence, rebondit au plus haut sommet du gouvernement. Le Premier ministre Jean Castex va en effet saisir l’Inspection générale de la justice.

« Les conclusions [de l’inspection] devront être remises dans une quinzaine de jours au plus tard » et devront permettre de « comprendre l’enchaînement des événements », a détaillé Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, ce mardi.

Des rassemblements ce mercredi

Me Paul Sollacaro avait été expulsé jeudi lors du procès de onze prévenus dans un dossier de trafic de drogue. Son client ayant été testé positif au Covid-19, l’avocat avait demandé la disjonction de son cas. Une requête rejetée par le président du tribunal Marc Rivet. Après de vifs échanges, ce dernier avait demandé l’intervention de la police pour faire sortir Me Paul Sollacaro, qui a porté plainte pour « violences aggravées ».

« On ne peut que regretter profondément l’existence de tensions qui tranchent avec la sérénité dont la justice a besoin comme avec la nécessaire collaboration des magistrats et des avocats à l’œuvre de justice, a réagi Gabriel Attal. Nous souhaitons donc que le calme revienne et que les magistrats et les avocats continuent à travailler au quotidien dans la compréhension et le respect des compétences et des missions de chacun. »

Face à la « gravité » de l’expulsion de leur confrère, plusieurs syndicats et associations d’avocats appellent à des rassemblements partout en France mercredi à 14 heures.