Marseille : Bernard Barresi, figure du milieu, condamné à dix mois de prison pour blanchiment aggravé

GRAND BANDITISME Bernard Barresi, considéré comme l’une des figures du milieu corso-marseillais, a été condamné à dix mois de prison avec sursis pour le blanchiment du butin d’un braquage

M.Cei.

— 

Illustration du tribunal de Marseille
Illustration du tribunal de Marseille — Gérard Julien / AFP

Selon une information de La Provence, Bernard Barresi, considéré comme l’une des dernières figures du grand banditisme ​corso-marseillais, a été condamné à dix-huit mois de prison, dont huit avec sursis, et 20.000 euros d’amende ce lundi par le tribunal correctionnel de Marseille. Le quinquagénaire est accusé d’avoir blanchi une partie du butin de cinq millions d’euros, obtenus à l’issue d’un braquage de fourgon en 1990.

Après des années de cavale, Bernard Barresi avait déjà été condamné en 2014 à 10 ans de prison pour ce braquage dont il nie avoir été l’auteur. Les dix mois de prison ferme auxquels il a été condamné pourront être exécutés sous la forme d’un bracelet électronique à domicile.