Morbihan : Une employée d’un Ehpad condamnée à du sursis après le décès d’une résidente

JUSTICE La victime, âgée de 80 ans, s’était étouffée lors d’un repas en 2015

J.G.

— 

Illustration de personnes âgées dans un Ehpad.
Illustration de personnes âgées dans un Ehpad. — Philippe HUGUEN / AFP

Une employée d’un Ehpad de Theix-Noyalo près de Vannes ( Morbihan) était jugée jeudi devant le tribunal pour homicide involontaire, rapporte Le Télégramme. Les faits remontent au 7 août 2015. Ce jour-là, une résidente de 80 ans s’était étouffée lors du déjeuner en mangeant un morceau de calamar trop dur. Elle était décédée quelques heures plus tard à l’hôpital. La victime suivait pourtant un régime alimentaire spécifique et ne pouvait manger que des aliments mixés.

Lors de l’audience qui s’est tenue le 11 février, l’employée avait reconnu qu’elle avait « pu commettre une erreur ». « C’est un accident malheureusement, ça peut arriver à tout le monde », avait-elle ajouté. Elle a été condamnée à huit mois de prison avec sursis. La salariée ainsi que l’Ehpad devront également verser 145.500 euros aux enfants et petits-enfants de la victime.