Mulhouse : Deux hommes en garde à vue pour un engin incendiaire jeté dans une voiture de police

ENQUETE Heureusement, aucun policier n’était présent dans le véhicule

20 Minutes avec AFP

— 

Un brassard de police. (illustration)
Un brassard de police. (illustration) — THOMAS COEX / AFP

Dans le cadre d’une enquête sur un engin incendiaire jeté vendredi après-midi dans une voiture de police stationnée devant un commissariat de Mulhouse ( Haut-Rhin), deux hommes ont été placés en garde à vue, ce samedi, a annoncé une source judiciaire.

Vendredi, vers 16 heures, deux hommes ont cassé une vitre d’un véhicule sérigraphié police dans le quartier mulhousien des Coteaux et l’ont embrasé en déposant un cocktail Molotov dans l’habitacle vide, ont indiqué des sources policière et syndicale.

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux

La motivation de cet acte qui n’a pas fait de blessé était connue des policiers, selon une source proche du dossier. Une vidéo tournée par ses auteurs a commencé à circuler dans la soirée sur les réseaux sociaux. L’enquête ouverte au commissariat a permis d’appréhender dès vendredi soir deux hommes, dont les motivations n’ont pas été précisées par la source judiciaire.

Sur Twitter, le préfet du Haut-Rhin Louis Laugier a « condamné fermement cet acte scandaleux » et apporté « tout [son] soutien aux policiers ». Dans un communiqué, le syndicat Alliance Police Nationale Grand Est a dénoncé « l’impunité de certains voyous qui n’hésitent plus une seule seconde à venir défier les policiers avec une arme classifiée par la législation comme étant un "matériel de guerre" ». Le syndicat a appelé à « un soutien sans faille de l’institution judiciaire qui doit apporter une réponse pénale ferme face à de tels actes ».