Lorient : Cinq ans de prison ferme pour le chauffard qui avait fauché deux enfants

VERDICT Sa passagère a été condamnée à un an de prison assorti d’un sursis probatoire de deux ans et d’une obligation de travail et de soins

20 Minutes avec AFP

— 

Un hommage à l'enfant tué lors d'un dramatique accident de la route, à Lorient le 13 juin 2019.
Un hommage à l'enfant tué lors d'un dramatique accident de la route, à Lorient le 13 juin 2019. — AFP

Le verdict est tombé dans le procès de Kylian Le Reste et il semble satisfaire toutes les parties. Le jeune homme de 22 ans, accusé d’avoir percuté deux enfants en juin 2019 à Lorient, tuant le premier et blessant grièvement le second, a été condamné mardi à cinq ans de prison avec mandat de dépôt.

Au total, il écope d’une peine de six ans de prison dont un an avec sursis probatoire pendant trois ans pour homicide involontaire aggravé, blessures involontaires, conduite sans permis avec récidive et non assistance à mineur en danger. Gaëlle Taugeron, sa passagère et ex-petite amie, a elle été condamnée à un an de prison assorti d’un sursis probatoire de deux ans et d’une obligation de travail et de soins, pour non-assistance à mineur de 15 ans en danger.

La famille est « soulagée »

« Ce qu’il fallait, c’est que ces deux personnes soient condamnées et reconnues coupables des faits qui leur sont reprochés et c’est le cas », a réagi Me Philippe Courtois, avocats des parties civiles, « La famille est soulagée de cette décision, de cette sanction ferme qui est importante ». Me Archibald Celeyron, avocat de Kylian Le Reste, a estimé qu’il n’y aurait « a priori » pas d’appel, sans faire davantage de commentaires.

L’accident était intervenu le 9 juin 2019, après un refus d’obtempérer à un contrôle. Suivi à distance par les gendarmes, le véhicule circulait à 70-80 km/h sur une voie de bus, avant de percuter une voiture sans faire de blessé. Dévié de sa route, le véhicule avait alors fauché Bunyamin, 9 ans, décédé peu après, et Samet, 7 ans, grièvement blessé. Kylian Le Reste avait aussitôt redémarré avant de s’arrêter 200 m plus loin et de prendre la fuite avec sa passagère. Il encourait jusqu’à dix ans de prison.