Toulouse : Soupçonné de viols sur une étudiante de Sciences-Po, un étudiant mis en examen

#SCIENCESPORCS Le jeune homme, qui nie les faits, avait été interpellé jeudi

Béatrice Colin

— 

La façade de l'Institut d'études politiques de Toulouse (illustration).
La façade de l'Institut d'études politiques de Toulouse (illustration). — B. Colin / 20 Minutes

Lors de sa garde à vue prolongée, l’étudiant accusé de viols par une élève de Sciences-Po Toulouse « a contesté les faits qui lui sont imputés », a indiqué le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzéari. Interpellé jeudi dernier après une plainte déposée par la jeune fille le 6 février, le jeune homme de 22 ans a été mis en examen samedi soir « des chefs de viols commis courant 2018 ».

Le responsable du parquet de Toulouse a aussi indiqué que le suspect de l’agression sexuelle « a été placé sous contrôle judiciaire assorti de diverses obligations destinées notamment à préserver le bon déroulement des investigations qui doivent se poursuivre désormais dans le cadre de l’information ».

La jeune victime avait dans un premier temps raconté sur un forum de discussion de manière anonyme ce qui lui était arrivé en marge d’une soirée d’intégration, en septembre 2018. En fin d’année dernière, les responsables de l’établissement d’enseignement supérieur en avaient eu écho, sans toutefois connaître l’identité de la victime ou de l’homme qu’elle accusait. Un fait que son directeur avait signalé au procureur de la République, avant d’en avoir confirmation de la part de la jeune fille plus récemment.