Montpellier : Un médecin soupçonné d'avoir escroqué la CPAM à hauteur de 457.300 euros

ENQUETE L'homme devra s'expliquer le 3 mai devant le tribunal correctionnel

N.B.
— 
Le commissariat de Montpellier (illustration)
Le commissariat de Montpellier (illustration) — N. Bonzom / Maxele Presse

Un médecin devra s’expliquer le 3 mai, devant le tribunal correctionnel de Montpellier (Hérault). Il est soupçonné d’avoir escroqué la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). Ce sexagénaire, qui exerce dans un cabinet dans la capitale héraultaise, est accusé d’avoir facturé des actes non effectués et d’avoir appliqué de mauvaises cotations, entre 2017 et 2019, rapporte Midi Libre.

L’homme, qui avait été placé en garde à vue une première fois en mars 2020, a été à nouveau entendu par les policiers en charge de l’enquête, mercredi.

Une plainte en décembre 2019

Le préjudice, estimé par la CPAM de l’Hérault s’élèverait à 457.300 euros, poursuit le quotidien. C’est l’organisme qui a déposé plainte en décembre 2019, après avoir constaté des anomalies.

L’homme est également soupçonné d’avoir effectué des actes techniques, alors qu’il ne possède pas de diplôme de chirurgien.