Bordeaux : Menacé d’expulsion, un Tunisien condamné à de la prison ferme pour avoir refusé de passer un test PCR au Covid-19

CORRECTIONNEL Le tribunal judiciaire de Bordeaux a estimé que le jeune homme en situation irrégulière, faisait obstacle à sa reconduite à la frontière en refusant de passer ce test, exigé par la Tunisie

M.B.

— 

Le tribunal de Bordeaux, en février 2020.
Le tribunal de Bordeaux, en février 2020. —

Un Tunisien de 25 ans a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Bordeaux, à deux mois de prison ferme avec mandat de dépôt, et à une interdiction du territoire français d’une durée de cinq ans. Il a été déclaré coupable de s’être soustrait à l’exécution d’une obligation de quitter le territoire, en refusant de se soumettre à un test PCR au Covid-19, rapporte Sud Ouest.

En situation irrégulière, le jeune homme s’était vu notifier en décembre dernier une obligation de quitter le territoire français par la préfecture de la Charente, puis avait été placé au centre de rétention administrative (CRA) de Bordeaux.

Un raisonnement « par analogie » dénonce la défense

Mais la Tunisie exige un test PCR négatif pour toute entrée sur son sol. A deux reprises au début de cette semaine, le Tunisien refuse de passer ce test. La présidente du tribunal laisse entendre que l’individu aurait été conseillé par un avocat, lui, rétorque qu’il a peur de la douleur. « Il fait obstacle à sa reconduite à la frontière » estime en tout état de cause la procureure.

Un raisonnement « par analogie » dénonce la défense, qui estime que refuser un test « ne constitue pas une obstruction ». L’avocate a décidé de faire appel.