Nantes : Condamnée pour avoir tenté d'empoisonner sa collègue de bureau

PROCES Une femme d'une soixantaine d'années a été condamnée à six mois de prison avec sursis, lundi à Nantes

J.U.

— 

Nantes, le 17 février 2015, le palais de justice, sur l'île de Nantes
Nantes, le 17 février 2015, le palais de justice, sur l'île de Nantes — Frederic Brenon / 20 Minutes

Elle avait versé du détergent dans une bouteille d’eau aromatisée à la grenadine, alors qu’elle avait le dos tourné. Une femme d’une soixantaine d’années, employée administrative du CHU de Nantes, était jugée lundi pour avoir tenté d’empoisonner l’une de ses collègues de bureau. Selon Presse Océan, la victime avait bu une gorgée avant de ressentir des brûlures et n’avait pas eu de séquelles physiques. Mais elle souffre toujours d’un choc post-traumatique.

La prévenue, qui est revenue sur ces faits survenus en décembre 2020, a expliqué son geste par de longues années de souffrance au travail, ponctuées de changements de poste et un sentiment d’être mise au placard. Une situation pour laquelle la victime n’était en rien responsable, mais qui a pu créer un sentiment de jalousie.

Cette ancienne secrétaire a été condamnée à six mois de prison avec sursis et une obligation de soins. Presse Océan indique qu’une audience civile « se tiendra ultérieurement pour établir le montant des dommages et intérêts ».