Hérault : Un médecin condamné pour avoir fourni de la drogue lors de soirées au Cap d'Agde

PROCES L'homme a été condamné à deux ans de prison, dont un an avec sursis

N.B. avec AFP

— 

Le fronton d'un palais de justice. (illustration)
Le fronton d'un palais de justice. (illustration) — SICCOLI PATRICK/SIPA

Un médecin​ héraultais, âgé de 62 ans, a été condamné lundi soir par le tribunal correctionnel de Béziers (Hérault) à deux ans de prison, dont un an avec un sursis probatoire, pour trafic de stupéfiants.

« Le tribunal n’a pas considéré que votre place était en prison ce soir », lui a expliqué le président du tribunal, en précisant qu’il ne délivrerait pas de mandat de dépôt contrairement à ce que le procureur de la République avait requis. « Mais il s’est longuement interrogé, a-t-il poursuivi. Ce sont des faits d’une extrême gravité qui ont été jugés du fait de votre statut de médecin. Vous avez préféré empoisonner et trafiquer plutôt que de soigner les gens. »

Dans un appartement au Cap d’Agde

Ce médecin, qui exerçait à Pézenas jusqu’à son interpellation en janvier 2020, a été condamné pour avoir notamment fourni de la cocaïne, du cannabis et des drogues de synthèse achetées sur Internet à des clients, mais aussi à des amis, lors de soirées qu’il organisait dans un appartement au Cap d’Agde. Il souhaitait ainsi que ces soirées soient « plus festives », a-t-il expliqué à la barre.

Le tribunal a également prononcé une interdiction d’exercer la médecine pendant cinq ans et une interdiction de travailler avec des mineurs pendant cinq ans alors que le prévenu souhaitait enseigner.