Le Mans : Un gendarme condamné pour avoir mortellement percuté une factrice

ACCIDENT Le prévenu a été condamné à douze mois de prison avec sursis pour homicide involontaire, au Mans

J.U.

— 

Véhicule de gendarmerie, illustration.
Véhicule de gendarmerie, illustration. — G. Varela / 20 Minutes

Il roulait à une vitesse excessive quand il a croisé la route d’une factrice, qu’il a mortellement percutée. Un gendarme a été condamné, vendredi soir au Mans, à douze mois de prison avec sursis pour homicide involontaire, rapporte France Bleu Maine. L’accident s’était déroulé en mai dernier, à Mulsanne, au sud du Mans. La victime, une femme d’une cinquantaine d’années qui faisait sa tournée à bord d’une voiture, avait d’abord été hospitalisée pour un traumatisme crânien mais n’avait finalement pas survécu.

Un homme grièvement blessé

Lors de l’audience, il a été rappelé que le gendarme roulait à 30 km/h au-dessus de la vitesse autorisée et n’avait pas enclenché sa sirène, contrairement à son gyrophare. Mais ce jour-là, il semble qu’aucune urgence n’ait pu justifier cette allure excessive. Dans le fourgon de gendarmerie se trouvait également un homme gardé à vue, qui a été grièvement blessé lors de l’accident, indique Le Maine Libre.

En plus du sursis, le tribunal a prononcé une annulation du permis de conduire du gendarme, lequel ne pourra pas le repasser avant six mois. France Bleu précise qu’à ce jour, aucune sanction par l’administration de la gendarmerie n’a été prononcée.