Nice: Quatre ans ferme après la violente agression d'une jeune docteure de SOS Médecins

PROCES Tout de suite après cette affaire, l'association avait suspendu ses activités dans le quartier des Moulins

F.Bi.

— 

Une vue du quartier des Moulins à Nice
Une vue du quartier des Moulins à Nice — Valery Hache AFP

Elle avait été violemment agressée et dépouillée après une consultation aux Moulins, à l’ouest de Nice, le soir du 7 novembre 2019. La jeune docteure remplaçante de SOS Médecins, qui avait tout de suite décidé de suspendre ses activités dans ce quartier, s’était notamment fait dérober une montre Rolex à 9.100 euros, un pendentif et un porte-documents Mont-Blanc selon Nice-Matin.

Son agresseur, le neveu du patient à qui elle venait juste de rendre visite, vient d’être condamné à quatre ans de prison ferme.

Reconnu formellement par la victime

Jordan Foigne, déjà connu de la justice et en situation de récidive, reste donc en détention, malgré ses dénégations devant le tribunal correctionnel. Il devra également rembourser la victime pour les objets volés et l’indemniser pour son préjudice psychologique. A l’audience, son avocate a dénoncé un dossier « à charge », assurant que son client avait un alibi, selon le quotidien régional. Sans convaincre.

D’autant plus que la praticienne âgée de 30 ans, blessée à l’œil et à la main lors de l’agression, l’a formellement reconnu lors du procès. Les enquêteurs avaient également retrouvé à son domicile, chez sa grand-mère, des cagoules, des munitions 9 mm et des gants, rapporte encore Nice-Matin.