Meuse : Condamné pour avoir envoyé 5.000 messages en deux mois à son ex-femme

HARCELEMENT Cet homme a écopé de 5 mois de prison et de 18 mois de sursis probatoire

T.G.
— 
Le prévenu avait envoyé plus de 2.000 messages en une semaine à son ex-femme.
Le prévenu avait envoyé plus de 2.000 messages en une semaine à son ex-femme. — Wikicommons

Précisément 2.246 messages entre le 13 et le 29 septembre, plus de 5.000 SMS et appels jour et nuit en deux mois, parfois menaçants… Un homme était jugé devant le tribunal judiciaire de Bar-le-Duc, dans la Meuse, pour avoir harcelé son ex-femme après leur séparation, rapporte L'Est Républicain.

A la barre, le prévenu, qui a eu trois enfants avec sa victime, a tenté de se justifier. « Je me retrouve du jour au lendemain tout seul après neuf ans de mariage. Je ne parle plus à ma famille, à personne… », a expliqué le trentenaire, qui avait déjà été condamné en avril 2019 à effectuer un stage sur les violences conjugales.

Cette fois, il a écopé de cinq mois de prison accompagné d’un sursis probatoire de dix-huit mois et une interdiction d’entrer en contact avec son ex-épouse.